Show social sharing options
Hide social sharing options

LE DÉVELOPPEMENT, L'INNOVATION ET LA TECHNOLOGIE PLACENT ESBE PARMI LES MEILLEURES D'EUROPE

2021-06-08

Après avoir discuté avec Mattias Gruber, directeur de l’innovation au Centre technologique d’ESBE, il est clair que l’avenir n’est pas seulement un moment donné dans le temps. Non ! Chez ESBE, l'avenir fait partie intégrante du processus de travail. ESBE crée et teste les produits de demain. » Lire l’interview passionnante de Mattias Gruber

 

Décrivez votre parcours depuis Chalmers

« Je suis ingénieur spécialisé dans le développement de produits. Mon doctorat porte toutefois sur les technologies énergétiques et environnementales ; j'ai changé de voie ensuite.

Chez Chalmers, j’ai travaillé en tant que chercheur sur un projet axé sur l’optimisation de la gestion du climat intérieur dans les immeubles de bureaux. L’objectif était de faire en sorte que les différents systèmes du bâtiment, tels que le refroidissement, le chauffage et la ventilation, fonctionnent bien ensemble afin de minimiser la consommation d’énergie et d’améliorer la qualité de l’air et le confort thermique. » 
 

 

Vous travaillez chez ESBE depuis déjà sept ans, c’est bien ça ?

« C’est exact. J’ai commencé chez ESBE en 2014, où j'ai occupé différents rôles au sein du département de recherche et de développement. J'ai commencé en tant qu'ingénieur de recherche, puis je suis devenu coordinateur des activités de recherche et de test au sein du département de recherche et de développement. Maintenant, je suis directeur du Centre d’innovation et de technologie, ce qui signifie que j’ai également des missions dans le Centre de technologie. »
 

 

Directeur du Centre technologique et des projets d'innovation,  quel travail passionnant ! En quoi cela consiste-t-il ?

« J’ai deux rôles, qui se rencontrent à bien des égards, mais qui doivent être considérés séparément pour y voir plus clair. Le poste de gestion du Centre technologique d’ESBE consiste principalement à planifier, coordonner et suivre les tests liés au développement de nouveaux produits et de nouvelles technologies, en collaboration avec mon groupe. Le travail comprend également le développement de méthodes et d'équipements de test. Le travail comprend également le développement de méthodes et d'équipements de test. 

Pour ce qui est de l'innovation, je suis coordinateur de nos projets d'innovation, en partie par le biais de la gestion des projets, mais aussi parce que je suis responsable de la stratégie globale qui guide tous nos projets. »

 

Le Centre technologique d’ESBE est considéré comme l'un des leaders de son domaine en Europe. Êtes-vous d'accord ?

« Oui, je suis d'accord. Pour être leader dans notre domaine, il faut beaucoup de savoir-faire, et le savoir-faire vient en grande partie de l'expérience. Nous testons donc nos produits par le biais d'expériences réalisées dans différents contextes, en observant ce qui se passe et en élaborant ensuite une solution. » 

 

Quels types de tests ? Et avez-vous besoin de beaucoup d'équipement ?

« Les produits sont testés sous de nombreux aspects - et chaque aspect nécessite essentiellement son propre équipement - et nous avons une gamme de produits assez large. D’une manière générale, nous testons nos produits pour leurs performances / fonctions, leur robustesse ou leur cycle de vie. Mais si nous décomposons ces trois domaines en parties plus petites, cela représente beaucoup de tests, comme vous le comprenez certainement.

Il peut s'agir de tests de comportement sous haute pression, sous forte charge, sous des températures élevées / basses, des débits élevés / faibles, coups de pression, des conditions souillées, etc. Et bien sûr, nous voulons aussi surveiller et analyser autant que possible afin de pouvoir tirer les bonnes conclusions. Alors oui, nous avons besoin de beaucoup d’équipement. »


Comment faites-vous pour rester à jour avec toute cette activité de test ?

« En 2016, nous avons élaboré un plan de modernisation du Centre technologique d’ESBE, dont une partie consistait à produire de nouveaux équipements de test, ce qui a conduit au programme de test actuel pour nos produits, très complet. » 
 

 

 

S’agissant de votre travail, je suppose qu’il n’y a pas de « journée de travail normale », mais je vous pose quand même la question : À quoi ressemble une journée de travail normale ?

« Il n'y a pas vraiment de journée de travail normale en effet ; les tâches sont vraiment variées. Mais les éléments communs comprennent les discussions et les suivis des résultats des tests, ainsi que les réunions de projet pour les projets de développement en cours pour lesquels je représente le Centre technologique. Et il y a toujours le travail d'innovation, qui m'oblige à participer à divers groupes de discussion, des tables rondes et séminaires afin de me tenir à jour et de mettre en œuvre les connaissances acquises dans nos projets. » 
 

 

EW23_MattiasGruber2_ESBETechnologyCenter_WorldofESBE_480x300.jpg

Comment le Centre technologique d’ESBE reçoit-il les demandes de travail ? Vous développez vos produits vous-mêmes  ou les commandes arrivent via des processus OEM, le développement produit ou bien d’une autre façon ?

« La plus grande partie du travail au Centre technologique d’ESBE provient des projets de développement, où nous travaillons à partir d'un programme d'essais établi par le groupe de projet au début de celui-ci. Le programme de test est à son tour basé sur trois aspects : 

1.    Tests basés sur des méthodes
Basé sur des méthodes de test externes et internes auxquelles tous les produits d'une certaine catégorie doivent se soumettre.

2.    Tests basés sur les exigences
Basés sur des méthodes adaptées au produit afin d'obtenir de nouvelles exigences du projet et des clients.

3.    Tests basés sur les risques
Basé sur des méthodes adaptées pour vérifier les risques identifiés pour les mises à jour ou les produits actuels. » 

Si vous deviez prédire l'avenir, quel type de technologie ou de produit donnera, selon vous, le ton pour les années à venir ?

« Dans nos activités d’innovation, nous travaillons à partir de 5 méga-tendances qui, selon nous, influenceront l’orientation du marché et de la demande pendant longtemps. Il s'agit des technologies et des produits pour les systèmes d'énergie durable, des villes fonctionnelles, de l'augmentation du confort tout au long de la durée de vie du produit, et de l'augmentation du bien-être et du confort. À mon avis, les produits dont la technologie et les caractéristiques correspondent à ces tendances se vendront très bien sur le marché. »
 

Pour finir, quelques questions plus personnelles. 
Qu’est-ce qui caractérise ESBE en tant qu’employeur ?

« Je dirais une approche à long terme et une volonté de se développer. »

Comment décririez-vous la culture d’entreprise au sein d’ESBE ?

« En deux mots. Esprit d’équipe et sensibilité. Nous avons une capacité fantastique à unir nos forces tout en créant un environnement qui convient à tous les individus. »

Qu’appréciez-vous le plus dans votre travail ?

« J’adore faire des nouvelles connaissances et apprendre de chaque situation, donc mon travail me convient parfaitement. Travailler avec la technologie dans un environnement créatif où je suis constamment mis au défi est ce que je pouvais espérer de mieux. »

Quel est le meilleur conseil que vous donneriez à toute personne curieuse d’en savoir plus sur le travail chez ESBE ?

« Postulez pour des postes vacants ou envoyez une candidature spontanée. ESBE est une entreprise stable et ambitieuse dans un secteur passionnant. »

Dernière question. Qu’aimez-vous faire pendant votre temps libre ?

« Facile : faire des choses en famille ! Et m’occuper de la maison, j’adore me lancer dans des petits projets de rénovation. J’aime aussi faire de la recherche, parler à des gens avec pleins d’idées, examiner différentes solutions puis me lancer. C’est vraiment des choses que j’apprécie. »